Categories AnalyseNews

Trade deadline, qu’en attendre ?

Ce jeudi, 21h00 heure française, aura lieu la trade deadline. Selon les dernières rumeurs, elle risque d’être animé du côté de Gotham. Donc qu’en attendre ? On fait un point rapide sur tous ce qui se dit !

Mills out, ENFIN 

Avant de parler des joueurs, il est important de commencer par l’excellente nouvelle rapportée par Woj et Shams hier, Steve Mills n’est plus le président des opérations basket des Knicks. Si vous avez vu des réactions excessives des fans sur Twitter et que vous ne compreniez pas pourquoi on vous laisse lire notre article sur Mills, vous allez assez vite vous faire une opinion.
Scott Perry est donc désormais seul maitre à bord, en attendant que Dolan ne trouve un nouveau boss du sportif (coucou Masai).
Mais avec ce changement dans le front-office à deux jours de la deadline, il ne faut pas s’attendre à un remaniement complet du roster, comme ça aurait pu être le cas avec Mills.

Morris, le cas épineux 

Venons en maintenant au dossier numéro un : Marcus Morris.

Si Mills ne voulait pas attendre parler de trade pour notre franchise player, les Knicks ont désormais informé les 29 autres équipes que l’ailier est disponible. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les prétendants sont nombreux selon les insiders, même si aucune offre officielle n’a pour l’instant fuité.
Quelques noms sont sortis comme Kyle Kuzma côté Lakers (trade difficile à mettre en place compte tenu de l’écart de salaire entre les deux), ou encore Landry Shamet côté Clippers.
Mais une chose est sûre, il faut absolument trade Marcus Morris avant demain 21h00. Du pick et/ou du jeune à potentiel, voilà ce qu’attendent les Knicks pour Mook.

Les autres rumeurs, pêle-mêle

Nous sommes les Knicks, donc forcément les rumeurs fusent à droite à gauche dès que l’on parle de trade. On essaye de résumer ça.

Côté arrivé, parlons d’abord de D’Angelo Russell. C’était le dossier prioritaire de Mills, et vous vous doutez bien qu’avec son départ la piste s’est refroidie voire éteinte.
Le nom de Kuzma est aussi sorti de manière répété par Shams, mais difficile de l’imaginer dans le trade de Morris comme nous l’avons dit précédemment. Alonzo Trier et Alex Caruso sont mentionnés en périphérie pour réaliser l’opération.
Dans le sens inverse, les Hornets se sont renseignés sur Julius Randle et Dennis Smith Jr.

Concernant le meneur, les Wolves sont aussi sur le coup, et on peut très certainement imaginer qu’il ne porte plus la tunique orange et bleu dans 48 heures.
Le nom de Bobby Portis a également circulé chez des contenders qui veulent rajouter un big men shooter dans leur effectif.

Que viser réellement ?

Avec un bilan de 15 victoires pour 36 défaites, on attend déjà plus rien de cette saison. Donc profitons de cette deadline pour se débarrasser des joueurs ayant un minimum de valeur sur le marché pour accumuler un maximum de futur pick de draft et essayer de flairer le bon coup sur un ou deux jeunes joueurs à développer.
Mais dans la panique du changement de FO, prions pour que Dolan ne prenne pas de décision lui-même pour faire de trade incluant nos picks ou nos jeunes pour récupérer un joueur en fin de contrat, exemple typique avec Drummond…

Vous l’aurez donc compris, hormis RJ Barrett et Mitchell Robinson (logiquement), aucun autre joueur de l’effectif n’est assuré de rester chez les Knicks ce jeudi à 21h.

On vous invite désormais à activer les notifications sur les comptes Twitter de @WojESPN & @ShamsCharania, pour être informé en temps réel des derniers mouvements du côté de la Big Apple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *