Categories News

Qui est Leon Rose, le nouveau Président des Knicks ?

A peine 48h après le départ de Steve Mills, les Knicks auraient trouvé un accord (selon ESPN) avec Leon Rose pour qu’il devienne le nouveau Président des Opérations Basket de la franchise. Encore inconnu du grand public il y’a de cela quelques heures, Leon Rose va devenir le principal décisionnaire de la franchise la plus dysfonctionnelle des 20 dernières années.

Rose est un agent de joueurs avant tout. Il fait partie de l’agence CAA (Creative Artists Agency) et a représenté beaucoup de grands joueurs dans sa carrière dont Allen Iverson et LeBron James de 2005 à 2012. Actuellement, il est l’agent de Karl-Anthony Towns, Devin Booker et Kyle Kuzma notamment et co-représente D’Angelo Russell, en plein milieu des rumeurs de trade. S’il est logique de faire le lien entre sa liste de clients et les Knicks, c’est aussi un raisonnement simpliste qui ne mérite pas forcément qu’on s’y attarde. Leon Rose sera également rejoint par William Wesley aka World Wide Wes pour tenir un rôle de conseiller, il fait partie des personnalités les plus influentes du monde du sport ces 10 dernières années. Avec cette signature, les Knicks copient le modèle des Lakers (avec Rob Pelinka) et des Warriors (Bob Myers) en donnant un rôle de décisionnaire à un agent.

Si cette décision fait frémir certains fans, les journalistes / insiders de la ligue se réjouissent de cette signature :

 » Si les Knicks n’étaient pas prêts à lâcher des assets pour obtenir Masai Ujiri, ils ont au moins réussi à attirer le plus grand nom sur le marché en terme d’influence et de connaissances.  » Marc Stein, NY Times.

CAA Sports a toujours eu des bonnes relations avec James Dolan et a eu une certaine influence sur les Knicks lors de la dernière décennie, que ce soit par le trade de Eddy Curry en passant par celui d’Andrea Bargnani ou encore la signature du frère de J.R. Smith pour satisfaire leur client. Il est tout de même impossible aujourd’hui de juger cette signature tant nous sommes dans le flou le plus total. On peut par contre critiquer le timing ou encore le fait que le GM (Scott Perry) qui va gérer la trade deadline ce soir ne devrait plus être en place la saison prochaine, les Knicks recherchant un profil plus expérimenté pour être à côté de Leon Rose.

L’avenir nous le dira si les Knicks ont eu le nez creux sur cette signature mais ça peut paraître légitime d’aimer cette nouvelle aujourd’hui tout comme de ne pas l’apprécier. Pas sûr que James Dolan ait encore le bénéfice du doute. Ce qui est sûr en revanche, c’est que le propriétaire des Knicks joue gros avec cette signature, c’est-à-dire le peu de crédibilité qu’il lui reste du côté de Big Apple. En attendant, on souhaite beaucoup de courage à Leon Rose.. et beaucoup de succès. Let’s go Knicks !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *