Categories News

Masai Ujiri dans le viseur des Knicks !

Nous savons depuis un moment par plusieurs sources, que Masai Ujiri l’actuel general manager des Toronto Raptors serait dans le viseur des Knicks. Faisons le point sur le dossier Ujiri.

Pour commencer, la majorité (voire la totalité) des sources que nous disposons viennent de Ian Begley journaliste pour SNY. Nous avons appris peu de temps après le licenciement de David Fizdale, que plusieurs insiders de la franchise des Knicks étaient persuadés que Steve Mills ne ferait bientôt plus parti des plans de la franchise. La tête de Mills serait donc sur le point de sauter. Avant la fin de la saison ou l’été prochain ? Nous n’avons pas plus d’indication.

Avec les rumeurs sur un futur licenciement de Mills, il n’a pas fallu longtemps pour que des infos soient lâchées sur son possible remplaçant. Parmi tous les noms l’un ressort assez régulièrement. Voici ce que nous rapporte Begley :

« Nous savons que des gens influents du Madison Square Garden sont, selon une source,  » obsédés «  par le président des Toronto Raptors, Masai Ujiri. »    

Le contrat d’Ujiri avec les Raptors est néanmoins assez flou. Techniquement il reste sous contrat jusqu’en 2021, mais SNY nous apprend que certaines closes pourrait permettre à Ujiri d’être disponible sur le marché dès l’été 2020.  Larry Tanenbaum, président du conseil d’administration de la société Maple Leaf Sports & Entertainment, société propriétaire de la franchise des Raptors, c’est rapidement exprimé au sujet des rumeurs autour du GM. Ses déclarations nous ont été rapportées par Michael Traikos, journaliste pour le Toronto Sun :

« Nous n’avons pas parlé (d’une prolongation) pour le moment, mais si vous lui demandez, ses intentions sont assez claires. »

Pour ce qui est d’une prolongation de contrat et d’un départ de Masai Ujiri voici ce que répond Tanenbaum :

« Masai a un contrat de deux ans – cette saison et la saison prochaine – donc il n’est donc pas nécessaire de le prolonger pour le moment. »

 

« C’est le meilleur. Mais aucune équipe ne peut venir lui parler. C’est du tampering. Et tous les propriétaires le savent. Masai est là pour rester. »

 

Il est clair que pour l’instant nous n’avons pas d’informations certaines sur un départ de Masai Ujiri pour la Grosse Pomme. Néanmoins les déclarations de Larry Tanenbaum sont à prendre avec des pincettes, car la situation est beaucoup moins fermée qu’il peut le laisser paraitre.

Les Knicks ont quelques atouts pour espérer attirer Ujiri. Déjà on sait de source sûre que James Dolan cherche depuis déjà plusieurs années à l’engager, et serait donc prêt à mettre un gros paquet de dollars pour faire venir le nigérian. Ensuite, l’arrivée d’Ujiri à New-York lui permettrait d’avoir accès à un énorme marché pour développer son association Giants of Africa, association ayant pour objectif de promouvoir les talents africains. Enfin, redresser les Knicks reste un challenge plus qu’intéressant pour un général manager aussi renommé qu’Ujiri.

Une chose est sûre les Knicks ne lâcheront pas le dossier Ujiri. On apprend, toujours par Ian Begley, que des discussions entre deux franchises auraient déjà eu lieu. L’équipe aurait demandé deux choix de premier tour de draft pour le départ d’un de ses cadres. Toujours selon SNY, des pourparlers devraient bientôt commencer entre les Knicks, les Raptors et Ujiri, et qu’il serait légitime de penser que le premier prix serait donc deux choix de premier tour de draft pour Ujiri. Encore une fois les informations sur un début de négociation ne sont pas certaines mais Begley reste l’une des sources les plus fiables sur tout ce qui sort de la franchise.

Néanmoins, on peut s’interroger sur l’intérêt des Knicks à céder deux 1er TDD pour récupérer Ujiri. Je vais donc donner mon point de vue sur la situation. Pour commencer, il faut bien noter que le plus gros problème des Knicks reste pour l’instant le management. Depuis 10 ans les Knicks ont échoué dans leurs tentatives de reconstruction et c’est en grande partie à cause du management de Steve Mills. A première vue, céder deux 1er TDD peut être cher pour acquérir un general manager. Néanmoins, il faut rappeler que les Knicks possèdent, suite au Trade de Porzingis, le 1er TDD 2021 et 2023 des Mavs (le second protégé top 10). Acquérir un cadre comme Masai Ujiri serait sans aucun doute le début d’une nouvelle ère pour les Knicks. Car l’arrivée d’Ujiri ne se ferait qu’avec la certitude qu’il puisse disposer d’une totale autonomie sur la franchise. Et malgré toutes les critiques que nous pouvons faire à James Dolan, on peut supposer que le propriétaire a bien pris en compte ce paramètre. Pour ce qui est de la peur de perdre de précieux TDD. Notez que Masai Ujiri a réussi à construire à Toronto un effectif compétitif sans jamais drafter très haut. Pour rappel, Pascal Siakam fut sélectionné en 27ème position par les Raptors, et ce coup de génie ils le doivent à Ujiri.

Si les rumeurs commencent à s’intensifier autour d’Ujiri, le dossier reste pour l’instant encore très fin. Il n’est peut-être tout simplement par sûr qu’Ujiri souhaite quitter Toronto, on peut néanmoins espérer que l’attrait de la Grosse Pomme fasse cogiter le nigérian. Mais ne nous enflammons pas !  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *