Categories Analyse

L’épineux cas Dennis Smith Jr

Cette saison, et comme c’est le cas à New York depuis quelques années, le poste de meneur de jeu est problématique. Pas que le poste manque de talent, au contraire. Ce qui pose problème, c’est que les meneurs défilent, mais aucun ne parvient à s’imposer. Concrètement, la dernière fois que les Knicks ont eu un poste 1 titulaire de manière indiscutable, c’était… Jason Kidd lors de la saison 2012-2013 ? Derrick Rose en 2016 ?

Bref, vous l’avez compris, c’est historiquement la cacophonie sur ce poste, et la situation n’est pas prête d’évoluer cette année. Avec Frank Ntilikina, Elfrid Payton, et Dennis Smith Jr sous contrat, sans oublier le two-way contrat Kadeem Allen, les Knicks possèdent plusieurs meneurs talentueux… mais aucun n’a véritablement le calibre pour être titulaire. Et ça nous donne une valse des meneurs titulaires, avec Frank Ntilikina en début de saison, et désormais Elfrid Payton depuis un gros mois. Le troisième larron, Dennis Smith Jr, est donc actuellement “sacrifié”, et on commence sérieusement à s’interroger sur la place du bondissant numéro 5 dans cet effectif. C’est la question à laquelle nous allons essayer de répondre dans ces prochaines lignes. Bonne lecture !

Commençons donc par revenir sur l’arrivée du joueur à New York, avant de s’intéresser aux péripéties qui ont mené à la situation que l’on connait aujourd’hui. Résumé rapide, le joueur a été sélectionné à la 9ème position de la draft 2017 par Dallas, un rang derrière… Frank Ntilikina. Il réalise une saison rookie tout à fait honorable (15.2 points, 3.8 rebonds, 5.2 passes) qui lui vaut une sélection dans la All-NBA Rookie First Team. La saison suivante, c’est un peu moins bien (12.9 points, 3 rebonds, 4.3 passes décisives), mais on se dit que le potentiel est toujours aussi intrigant. Puis vient le 31 janvier 2019, et le coup de tonnerre qui a agité New York. Kristaps Porzingis est transféré. Il rejoint les Mavericks, en compagnie de Courtney Lee, Tim Hardaway Jr et Trey Burke. En échange, les Knicks récupèrent DeAndre Jordan, Wesley Matthews, et… Dennis Smith Jr (et également 2 first-round picks des Mavs en 2021 et 2023). En 21 matchs avec la franchise de Manhattan, DSJ réussit à légèrement redorer ses stats personnels : 14.7 points, 2.8 rebonds et 5.4 passes décisives. De bonne augure pour la suite, et on se permet alors de penser que le garçon est ENFIN celui qui va s’installer sur le poste.

Une transition parfaite pour aborder la deuxième partie de ce papier.

L’été passe, DSJ régale tous les fans des Knicks avec des vidéos de ses exploits lors des pick-up games, il dévoile son nouveau tir, il place des énormes dunks, bref, il met l’eau à la bouche à une fan base très intriguée par le garçon… Près de 6 mois plus tard, c’est la douche froide. Le coup de massue. En 40 matchs joués par New York à l’heure où nous écrivons ces lignes, l’ancien pensionnaire de la face de North Carolina State n’a été présent qu’à 21 reprises seulement. Pire, il n’a été titulaire qu’à une seule reprise alors qu’on l’attendait comme le meneur titulaire indiscutable de ce jeune groupe. Et encore pire, les stats personnelles du jeune homme. Tenez-vous bien, ça secoue : 5.2 points, 2.1 rebonds et 2.7 passes décisives, le tout à 32.5% de réussite aux tirs, dont 29.3% derrière l’arc… Le garçon est totalement à côté de la plaque cette année. Une énorme déception pour bien des fans qui attendait beaucoup de lui, notamment une confirmation après les premières bribes plutôt encourageantes entrevues la saison dernière.

À sa décharge, il faut reconnaître qu’il n’a pas été épargné. D’abord par les blessures. Pas moins de 19 matchs manqués pour lui, et nous n’avons pas d’informations complémentaires à ce sujet actuellement. Sans oublier aussi le décès de sa belle-mère, un tragique évènement qui l’a naturellement affaibli mentalement. Mais il a également sa part de responsabilité dans ce fiasco. Hormis quelques passages encourageants, notamment un match à 17 points et 7 passes décisives début décembre face aux Celtics, Smith Jr est fantomatique sur le terrain. Comme si tous les fruits de son travail estival s’étaient volatilisés. Et malheureusement – c’est avec une réelle amertume que l’on fait ce constat – il est de loin le meneur le plus mauvais de l’effectif des Knicks cette saison. Il n’a pas réussi à apporter quelconque plus-value sur le terrain, que ce soit offensivement ou défensivement. Très souvent débordé face à son vis-à-vis, souvent coupable de faire les mauvais choix en attaque, dramatiquement fâché avec son tir… La liste est longue, mais on s’abrégera cette souffrance. Vous l’avez compris, DSJ est très mauvais cette année.

Quelle est la suite maintenant ? Telle est la question. Le duo Elfrid Payton – Frank Ntilikina semble installé sur le poste, et la combinaison est plutôt convaincante dans l’ensemble. On peut donc s’attendre à ce que Mike Miller poursuive l’expérience (à moins d’un transfert de Frank vers Detroit…). Et forcément, ça implique des minutes en moins pour Dennis Smith Jr. Actuellement hors de la rotation car en plein guérison d’une blessure aux obliques, le numéro 5 des Knicks est très clairement troisième dans la hiérarchie actuellement. Et très franchement, on commence chez Knicks France à se demander s’il reportera un jour le maillot de la franchise. Nous sommes mi-janvier, la trade deadline approche à grands pas, les Knicks ne joueront pas les playoffs… On ne vous fait pas un dessin. Il pourrait y avoir du mouvement durant les trois prochaines semaines, et au vu de l’apport proche du néant de DSJ, un transfert est loin d’être une idée farfelue. On ne réclame une telle issue pour lui, mais on s’y attend quand même. Si c’est le cas, ce sera un véritable aveu d’échec vis-à-vis du transfert de Porzingis. Car Smith Jr est le dernier joueur du transfert encore au club, alors s’il venait à quitter la franchise un an à peine après son arrivée… L’aveu d’échec serait terrible.

Mais aujourd’hui, même si le garçon a encore le temps de changer cette narrative, il faut se rendre à l’évidence : l’expérience Dennis Smith Jr à New York est un échec. Les torts sont partagés, certes, et le joueur n’a pas connu que des moments faciles ces derniers temps, certes, mais l’échec est pour le moment cuisant. Malgré tout, on apprécie le joueur, très attachant, et on espère plus que tout qu’il réalisera une grosse deuxième partie de saison (s’il est encore là une fois la deadline passée), mais il est difficile pour nous, fans des Knicks, de s’enthousiasmer à son sujet aujourd’hui.

Voilà pour l’épineux cas Dennis Smith Jr. C’était important à nos yeux de lui dédier un article détaillé, car son cas n’est pas simple à juger et il méritait notre attention.

En attendant des jours meilleurs, restons forts, restons soudés en ces temps difficiles pour notre club, et notre patience finira pas être récompensée. Go Knicks !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *